Billet d'humeur #24 | Mars...
Mars 2018 | Fin de l’Hiver Dans un passé encore peu lointain, le mercredi des cendres se voulait l’introducteur du famélique carême. De nos jours, les gourmands ou bien peut-être Laurent, le saint-patron des cuisiniers lyonnais, ne nous obligent pas à poursuivre la tradition de la diète. Etables, porcheries et basse-cours restent toujours d’actualité. Les soles et les gros […]
Billet d’humeur #23 | Février...
Février 2018 | Les festins Autrefois, les « jours gras » de Février voyaient se dérouler les derniers grands festins, avant que le Mercredi des cendres, introducteur du famélique Carême, ne vienne interrompre l’année gourmande. Etables, porcheries et basse-cours sont plus que jamais sollicitées. Soles, Bars et Saint-Pierre ont les chairs fermes et tendues par le froid des […]
Billet d’humeur #22 | Janvier...
Janvier 2018, l’hiver La France républicaine commence l’année en fêtant les rois… On glisse la fève royale dans les galettes et les gâteaux,et la couronne est pour celui qui la trouve. Contrastes et paradoxes du début de l’année, lendemains de fêtes qui sont aussi des jours de Fêtes. Derrière les portes bien closes, les cuisines sont […]
Billet d’humeur #21 | Décembre...
Début de l’hiver C’est la période de l’année où Dame Nature est la moins généreuse, mais où les dîners de fête sont les plus nombreux. Au début de décembre, on donne ou on rend les invitations. Puis arrivent les fêtes du réveillon, occasions de réunions de famille ou de dîners plus intimes. Recueillement et folies […]
Billet d'humeur #20 | Novembre...
Novembre 2017 L’automne Jadis, Novembre était marqué par le massacre des oies grasses, farcies de marrons et rôties à la broche en l’honneur de Saint-Martin. L’autre fête du mois était la Saint-Cochon. Sa date variait d’une ferme à l’autre, c’était celle où l’on tuait le cochon, pour manger les abats et le boudin le jour même, […]